Actualité

UN PORTIER RENVERSE UN HOMME ARMÉ D’UN FUSIL ET D’UN SABRE QUI SE DIRIGEAIT VERS UNE ÉGLISE

«Il nous a sauvés d’un carnage.» Les fidèles de l’église du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) et le service d’ordre de ce lieu de culte qui peut accueillir près d’un millier de personnes lors des grandes fêtes ont chaleureusement remercié Yves (le prénom a été changé).

Ce dimanche matin, peu après 7 heures, alors qu’il venait de fermer la discothèque où un anniversaire était célébré, Yves, portier ou physionomiste depuis une vingtaine d’années, a eu un comportement « héroïque » aux dires des témoins : « il a sauvé la vie de plusieurs personnes, c’est sûr. » Avec sa voiture, il a volontairement percuté un homme armé qui se dirigeait vers l’église en criant « Allahou akbar ». Puis l’a neutralisé, avant d’être aidé par certains fidèles.

L’homme avait sur lui « un sabre et un fusil semi-automatique », confirme-t-on au parquet de Bobigny. Une cartouche était chambrée dans le fusil. Lors de la perquisition à son domicile de Villemomble, deux autres fusils-mitrailleurs ont été retrouvés. Cet homme de 32 ans qui présentait un taux d’alcoolémie proche d’1 g par litre d’air expiré, a été placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme, menaces avec arme, détention, port et transport d’arme. Mais l’affaire n’a pas été transmise au parquet antiterroriste.

La suite de cet article sur le Parisien

Catégories
Actualité