Actualité

[Photo]: Est-ce là le vrai visage de Jésus? Les médecins légistes croient qu’ils ont recréé son visage

Les humains ont toujours eu besoin de divinités, d’une force omnipotente vers laquelle ils se tourneraient dans les difficultés, et du pouvoir inexplicable qu’ils remercieraient pour tout ce qu’ils ont reçu dans la vie.

Nous devons avoir confiance, nous devons croire qu’il existe une force qui orchestre tout sur Terre pour que tout finisse par avoir un sens. Aujourd’hui, Jésus est la divinité qui compte le plus de disciples dans le monde.

Pendant des siècles, on a cru qu’il était un homme blond d’âge moyen, avec un teint clair, souvent avec des yeux bleus ou verts, et une peau claire.
Les Européens l’ont imaginé d’après leur propre apparence, et en conquérant la Terre, ils ont porté cette croyance aux nouvelles frontières. C’est ainsi qu’il a été représenté dans les arts aussi.

La culture et les traditions des artistes ont également eu une forte influence, et Carlos F. Cardoza-Orlandi, professeur associé de christianisme mondial au Columbia Theological Seminary d’Atlanta, l’explique :

« Alors que l’imagerie occidentale est dominante, dans d’autres parties du monde, il est souvent représenté comme noir, arabe ou hispanique ».

Cependant, pouvons-nous être sûrs que c’est la véritable image du Seigneur ?

Il y a plusieurs années, des scientifiques britanniques et des archéologues israéliens ont travaillé ensemble pour apporter une réponse.

Ils ont utilisé des techniques de police scientifique, et une technique appelée anthropologie médico-légale, pour recréer le visage de Jésus-Christ, ou d’un homme qui vivait dans la région à l’époque que l’on croit être celle du Christ.

Selon l’artiste médical à la retraite Richard Neave, l’un des scientifiques de l’étude, l’image qu’ils ont obtenue est la limite de la précision qui peut être atteinte en utilisant les données dont ils disposent.

Les scientifiques ont examiné des détails comme la vie sociale, l’habitation et la nutrition au premier siècle après J.-C., en Judée à l’époque.

Neave et son équipe ont passé aux rayons X trois crânes de Sémites de l’époque, précédemment découverts par des archéologues israéliens. À l’aide de la tomographie informatisée, ils ont créé des « tranches » de crânes, puis ont utilisé des programmes spécialisés pour calculer des mesures importantes et étudier l’aspect des muscles et de la peau.

Ils ont alors construit une reconstruction numérique en 3D d’un visage et un moulage du crâne et ont ajouté des couches d’argile pour correspondre à l’épaisseur des tissus faciaux calculée par le logiciel.

Ils ont suivi la forme déterminée par les muscles sous-jacents pour prédire la forme du nez, des lèvres et des paupières.

Pour obtenir des détails sur les cheveux, le teint et les yeux, ils ont étudié des œuvres d’art provenant de divers sites archéologiques, ont examiné les traditions juives de l’époque et ont utilisé des indices donnés dans la Bible.

Neave a précédemment reconstitué les visages du roi Midas de Phrygie et du roi Philippe II de Macédoine, le père d’Alexandre le Grand.

Leur résultat est une image très différente de celle que nous avons acceptée comme étant l’image du Christ. Le Fils de Dieu a un teint bronzé, des yeux noisette, un visage large, des cheveux courts et bouclés et une barbe touffue, caractéristiques que l’on pense avoir été typiques des Juifs du Moyen-Orient dans la région de Galilée au nord d’Israël.

Par conséquent, le Dr Neave a souligné qu’il s’agit simplement du portrait d’un homme adulte vivant au même moment et au même endroit que Jésus.

Cependant, Allison Galloway, professeur d’anthropologie à l’Université de Californie, a commenté :

« C’est probablement beaucoup plus proche de la vérité que les travaux de nombreux grands maîtres. »

La vidéo suivante explique le processus de reconstruction :

Catégories
Actualité